Accueil > Blogue > Vendre > 4) Recevoir une promesse d'achat… ou deux, ou trois!

4) Recevoir une promesse d'achat… ou deux, ou trois!

21 avr. 2020


Avec une mise en marché efficace, attendez-vous à recevoir une promesse d'achat rapidement. Ce document contractuel sera utilisé par chaque acheteur potentiel pour vous faire une offre.


Une promesse d'achat contient plusieurs éléments pertinents, comme :

- le prix que l'acheteur vous offre pour votre propriété;
- les biens qu'il souhaite voir inclus et exclus de la vente;
- les date et heure limites fixées pour accepter la promesse d'achat.


Il est possible qu'un acheteur potentiel ne soit pas représenté par un courtier et qu'il doive faire affaire avec le vôtre pour remplir sa promesse d'achat. Comme votre courtier doit protéger et promouvoir vos intérêts, il ne divulguera aucune information confidentielle ou stratégique à votre sujet (par exemple si vous êtes pressé de vendre).


Votre courtier doit vous présenter toutes les promesses d'achat qu'il reçoit. Dans le cas où plusieurs promesses d'achat arrivent en même temps, vous pourriez être tenté par celle qui offre le prix le plus élevé. Toutefois, l'acheteur potentiel peut rendre sa promesse d'achat conditionnelle à la réalisation de certaines demandes, et ces conditions peuvent jouer un rôle important dans votre décision.


Les conditions les plus fréquentes sont l'inspection préachat de votre propriété par un professionnel ou un inspecteur en bâtiments, et l'obtention d'un nouvel emprunt hypothécaire. Lorsque vous acceptez une promesse d'achat comportant ces conditions, soyez prêt à recevoir la visite d'un inspecteur en bâtiments ou d'un expert qualifié, et à faire le suivi avec votre courtier au sujet de l'engagement hypothécaire de l'acheteur.


Grâce à ses compétences d'analyse, votre courtier évaluera pour vous l'impact des conditions de chaque promesse d'achat, vous aidera à analyser les informations qu'elles contiennent et à gérer les différents délais qui s'y rattachent. Vous trouverez ainsi le juste équilibre entre les conditions de l'acheteur et le prix que vous demandez.


Pour éviter tout ennui, répondez à toutes les promesses d'achat que vous recevez, même si c'est pour les refuser. Si l'une d'elles correspond exactement à ce que vous attendiez pour la vente de votre maison, il ne vous reste plus qu'à l'accepter et à vous engager à vendre votre propriété. Sinon, passez à l'étape de la contre-proposition.


Comment jongler avec des contre-propositions?


Partager

Sylvie Sargent

Courtier immobilier certifié

514 501-3948