Accueil > Blogue > Acheter > 4) Jongler avec les contre-propositions

4) Jongler avec les contre-propositions

21 avr. 2020

Votre souhait est évidemment que le vendeur accepte votre promesse d'achat. Toutefois, il se peut qu'il la refuse ou encore qu'il vous fasse une contre-proposition, qui a comme effet de vous signaler le refus de votre promesse d'achat, mais en accompagnant ce refus d'une nouvelle proposition qui lui serait acceptable, par exemple en modifiant le prix demandé. Vous avez alors le choix de l'accepter ou de la refuser.


En réponse à cette contre-proposition, votre courtier pourra rédiger pour vous une contre-proposition à l'aide du formulaire obligatoire du même nom. Une contre-proposition a pour effet d'annuler toutes les contre-propositions précédentes faites par l'acheteur ou par le vendeur. L'entente qui vous liera au vendeur sera constituée de la promesse d'achat telle qu'elle a été modifiée seulement par la dernière contre-proposition, sans égard aux contre-propositions précédentes.


Votre courtier saura gérer tous ces échanges de documents en respectant les échéanciers qui s'y rattachent, en plus de vous représenter dans le cadre des négociations.


Comment se fait le transfert de propriété...et des clés?


Partager

Sylvie Sargent

Courtier immobilier certifié

514 501-3948